Home Uncategorized L’IAI-Cameroun lance un concours de 300 places
download-1

L’IAI-Cameroun lance un concours de 300 places

Les systèmes et réseaux, le génie logiciel et le software engineering sont les trois options ouvertes par l’institut, dirigé par le Représentant-résident, Armand Claude Abanda.

Dans un communiqué, le Représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun/Centre d’excellence technologique Paul Biya, Armand Claude Abanda, lance le concours d’entrée en 1ère année de formation de 300 élèves ingénieurs des travaux informatiques, en date du 24 avril 2021. Le concours en présentiel et/ou en ligne dont la date limite de dépôt des dossiers de candidature en ligne est fixée le 21 avril 2021 est destiné à trois (03) options : Systèmes et Réseaux (100 places), pour les candidats titulaires d’un baccalauréat scientifique ou technique, Génie logiciel (100 places), pour les détenteurs d’un baccalauréat toutes séries et Software Engineering (100 places), pour les titulaires d’un GCE Advanced Level all series.

Des spécialités qui, au regard des sollicitations actuelles des chefs d’entreprises à travers la planète, ouvrent grand les portes aux chercheurs d’emploi. Dans le strict respect des mesures barrières contre la pandémie de Covid-19, les Centres IAI retenus, à cet effet, sont : Yaoundé, Douala, Garoua, Bafoussam, Bafang, Yagoua, Ombessa et Monatélé. D’après les responsables du Centre d’excellence technologique Paul Biya, la fin de formation est sanctionnée par le diplôme d’ingénieur des travaux informatiques qui ouvre les portes du Master informatique (Bac + 5) ou d’Ingénieur de conception informatique (Bac + 5), tous deux, diplômes français. Pour plus larges informations, lire la page 12. Plus de 5000 ingénieurs déjà formés. En attendant cette nouvelle cuvée, il est à rappeler que l’IAI Cameroun a mis sur le marché du travail plus de 5 000 ingénieurs des travaux informatiques. Sans oublier les plateformes de formation de masse aux TIC, notamment l’opération un Million de jeunes, d’enfants et de femmes à l’horizon 2035 (MIJEF 2035) et 100 000 Femmes Horizon 2012 qui ont déjà permis d’arrimer à l’utilisation de l’outil informatique plus de 300 000 personnes marginalisées. Deux programmes sociaux et citoyens axés à la généralisation de l’usage du numérique au Cameroun, voire au-delà. L’IAI-Cameroun lance un concours de 300 places FORMATION EN INGÉNIERIE DES TRAVAUX INFORMATIQUES Les systèmes et réseaux, le génie logiciel et le software engineering sont les trois options ouvertes par l’institut dirigé par le Représentant-résident, Armand Claude Abanda.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Share This Post

Post Navigation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*