Home Uncategorized Le Représentant Résident de l’IAI-Cameroun met la plateforme de concours à la disposition des universités et grandes écoles de formation ainsi que de la Fonction publique

Le Représentant Résident de l’IAI-Cameroun met la plateforme de concours à la disposition des universités et grandes écoles de formation ainsi que de la Fonction publique

Le Représentant-résident de l’Iai-Cameroun se félicite de la réussite de l’organisation du 1er concours en ligne de samedi dernier et décline les qualités présentées par la nouvelle Appli mise sur pied par ses virtuoses des Tic.

Au terme de ce 1er concours en ligne, peuton dire que l’IAI a fait son coup d’essai un coup de maître ?

C’est la première fois dans l’histoire de l’IAI qu’un concours d’entrée est organisé en ligne. Et si j’ai une bonne mémoire, je pense que c’est aussi la toute première fois qu’il y a un examen d’entrée en ligne pour une grande école de formation au Cameroun. Cette initiative a été rendue possible grâce à nos informaticiens qui ont lancé l’application qui a rendu cet examen fiable et crédible. Cette application appelée Test ‘TestInvite’ ’nous a permis de réaliser une action brillante. Pour un essai, nous avons fait un coup de maître. Grâce à cette application, nous avons pu identifier chacun des candidats, prendre en compte leur environnement immédiat (son, aperçu physique …) ainsi que le moniteur de chacun une fois le concours lancé. En d’autres termes, l’écran ne peut plus être utilisé pour autre chose que l’examen auquel le candidat est soumis. Il n’est pas possible de faire des recherches d’informations à travers des sites ou d’être aidé par des proches via des e-mails. Je dois admettre que c’est un succès total pour nous, car toutes les conditions mises en place pour lutter contre toute tentative de tricherie nous ont merveilleusement bien fonctionné.

1ER CONCOURS EN LIGNE DE L’IAI-CAMEROUN
1ER CONCOURS EN LIGNE DE L’IAI-CAMEROUN

Des entraves, il y en a eu certainement ?

De toute évidence, nous avons des candidats qui ont rencontré des obstacles. Entre autres choses, envoyer de mauvais e-mails dans le dossier, oublier le mot de passe. Il y a également eu des problèmes logistiques avec certains candidats au système, notamment une mauvaise qualité de connexion Internet, des pannes de courant (par exemple, des candidats de la ville de Bertoua). Les missions étant hors de leur contrôle, nous avons montré qu’elles pouvaient avoir une seconde chance. Ils auront ainsi un accès automatique à la prochaine compétition (la date sera communiquée), pour une séance de rattrapage. Afin d’éviter d’éventuelles coupures de courant, nous recommandons à ces candidats compositeurs un ordinateur portable avec une bonne autonomie énergétique.

Quelle perspective pour cette Appli innovante de l’IAI ?

Naturellement, je mets cette application à la disposition des universités et grandes écoles de formation qui souhaitent avoir un soutien et pourquoi pas à la fonction publique camerounaise pour l’organisation d’un certain nombre d’examens. Dès lors que toutes les garanties de bon fonctionnement sont réunies, nous pouvons donc accompagner les institutions dans l’organisation de concours en ligne. Au-delà de la lutte contre la tricherie, les intérêts sont nombreux, dont celui de nature économique avec la disparition des frais de mission des missionnaires en région, le matériel de secrétariat et toutes les formalités administratives généralement utilisées pour l’organisation de concours en face à face… En conclusion, c’est l’occasion pour moi de féliciter et d’encourager tous mes collaborateurs dynamiques et les jeunes informaticiens qui ont réalisé cette belle application qui marche à merveille.

Share This Post

Post Navigation